www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques

Navigation

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Carte scolaire  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
25 mars 2009

EPS 64 : Darcos saisi par le SNUipp et le SNEP

Paris, le 25 mars 2009

Monsieur Xavier DARCOS

Ministre de l’Education Nationale

110 rue de Grenelle

75357 PARIS 07 SP

Monsieur le Ministre,

Dans le cadre des opérations de carte scolaire et de la suppression de 500 postes d’enseignants mis à disposition, l’Inspecteur d’Académie des Pyrénées Atlantiques (64) a annoncé qu’il supprimait les 2 postes de Conseillers pédagogiques départementaux d’EPS. Il a par ailleurs décidé de transformer un poste de CPC EPS en poste de conseiller généraliste.

Ces décisions ne sont, à ce jour, ni confirmées ni infirmées par le Recteur et par les IPR EPS. Elles mettent gravement en péril la continuité du service public d’EPS dans ce département. C’est pourquoi nous vous demandons, Monsieur le Ministre, d’intervenir pour éviter ces suppressions qui, si elles étaient appliquées, amputeraient d’autant le potentiel actuel de l’équipe départementale EPS et anéantiraient son dynamisme.

A l’heure où personne ne conteste le rôle bénéfique de l’activité physique pour la santé, l’épanouissement et le développement des jeunes et leur accès à la culture, il est pour le moins incompréhensible de supprimer les postes de CPC et de CPD qui aident à mettre en œuvre l’EPS obligatoire dans les écoles. Les conseillers pédagogiques départementaux d’EPS sont chargés de former les enseignants et de coordonner les différents partenaires, de vérifier les conditions de sécurité des différents projets pédagogiques où sont notamment présentes les activités physiques à encadrement renforcé. Au lieu de supprimer ces postes il faudrait au contraire reconnaître et soutenir leur action.

C’est pourquoi nous contestons depuis plusieurs années les suppressions de postes de CPD et CPC qui sont indispensables au bon fonctionnement de l’école.

Il est par ailleurs inacceptable que dans l’Education nationale, l’enseignement de l’EPS fasse les frais de différend relationnel entre un Inspecteur d’Académie et un de ces conseillers pédagogiques.

Nous vous demandons, Monsieur le Ministre, d’intervenir auprès des instances rectorales, pour éviter ces suppressions de postes et permettre d’assurer une continuité du service public en matière d’EPS.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos salutations distinguées.

Gilles MOINDROT Serge CHABROL Secrétaire Général du SNUipp-FSU Secrétaire Général du SNEP-FSU

 

16 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 64 66 rue Montpensier, 64 000 Pau Tel : 05 59 80 28 27 - Fax : 05 59 80 67 50 Email : snuipp64
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques, tous droits réservés.