www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques

Navigation

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Carte scolaire  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
21 décembre 2010

Carte scolaire, hotte de Noël et prime à la casse

Dans la hotte du Châtel de Noël,

suppressions de poste perpétuelles !

Suppressions de postes : grande lessive historique

Le ministre de l’Education nationale vient de publier la répartition des moyens budgétaires entre les académies pour la prochaine rentrée scolaire. Sans appel, le verdict confirme la politique aveugle et sans ambition éducative du non remplacement d’un enseignant sur deux partant à la retraite. Dans le premier degré, cette coupe sombre se traduit par la suppression de 3 367 emplois alors que près de 4 000 élèves supplémentaires sont attendus….

Des fermetures de classes en pagaille

Dans les départements, les Inspecteurs d’académie vont devoir mettre en oeuvre la règle à soustraction. Les postes servant à scolariser les moins de trois ans, ceux affectés aux RASED, au remplacement, à l’enseignement des langues vivantes, aux maîtres- formateurs et conseillers pédagogiques vont être sévèrement rabotés. Mais, cette année, ces ressources ne suffiront pas à assouvir cette logique comptable dévastatrice pour les élèves. Fait historique pour l’école, alors que plus d’enfants seront scolarisés l’an prochain, des postes-classe vont être supprimés augmentant mécaniquement le nombre d’élèves par classe.

CHEZ NOUS !

98 suppressions de postes dans l’Académie de Bordeaux….

et devinez qui détient la « palme inadmissible » d’un taux d’encadrement excessif pour notre administration : le 64 ! à raison de ... 24 élèves par classe en moyenne.

Après les bulles de champagne et les paquets cadeaux, pensez à remplir dès Lundi 3 la fiche Carte Scolaire : http://64.snuipp.fr/spip.php ?article1244

Prime à la casse pour les recteurs ?

Pour la première fois, les recteurs d’académie auront une prime au mérite

LEMONDE.FR avec AFP | 20.12.10 | 18h34 • Mis à jour le 20.12.10 | 20h10

Pour la première fois cette année, les recteurs d’académie vont recevoir une prime au mérite, en fonction de "la réalisation des "objectifs qui leur seront assignés, selon des textes publiés au Journal officiel. Jusqu’ici, la prime annuelle des trente recteurs, qui sont aussi chanceliers des universités, était de 19 000 euros, un montant fixe.

A la faveur d’un décret et d’un arrêté publiés en novembre, leur prime comporte, à partir de cette année scolaire, deux volets : une part fixe de 15 200 euros, et une "part variable" dont le montant pourra aller jusqu’à 45 % de la part fixe, soit de 0 à 6 840 euros. Au total, un recteur pourra avoir jusqu’à 22 000 euros de prime. Le ministère de l’éducation nationale s’est refusé à tout commentaire.

En mai dernier, le ministère avait diffusé aux recteurs une douzaine de pistes pour supprimer des postes de 2011 à 2013, dans le cadre de la politique de non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, parmi lesquelles notamment l’augmentation du nombre d’élèves par classe.

ÉVOLUTION DU RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA FONCTION PUBLIQUE

De son côté, le ministère de l’enseignement supérieur a affirmé qu’il était "totalement normal et naturel que les recteurs, qui sont responsables de la politique de l’éducation dans les académies, soient associés aux objectifs assignés par le gouvernement", ajoutant : "Cette politique est cohérente avec celle de l’enseignement supérieur et de la recherche, qui a institué des primes au mérite pour les chercheurs et enseignants-chercheurs."

Selon le ministère, cette mesure s’inscrit dans le cadre de l’évolution du régime indemnitaire de l’ensemble de la fonction publique. Les préfets, par exemple, bénéficient aussi de primes de résultats, qui peuvent s’échelonner annuellement de 8 250 euros pour un sous-préfet à 28 164 euros pour un préfet, voire, pour quelques très hauts gradés, à 60 000 euros.

 

24 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 64 66 rue Montpensier, 64 000 Pau Tel : 05 59 80 28 27 - Fax : 05 59 80 67 50 Email : snuipp64
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques, tous droits réservés.