www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques

Navigation

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
20 décembre 2012

Rythmes scolaires : le point et la position du SNUipp 64, 20 décembre

Tout ça pour ça ?

Le projet de loi sur la nouvelle d’orientation pour l’école est paru et le décret sur les rythmes scolaires est en phase de finalisation par le ministère comme celui sur le temps de service des enseignants.

Et s’il nous manque encore quelques données, plusieurs signes ont déjà amené déception et colère palpable : négociations tronquées, loi sans réelle rupture, organisation quotidienne à venir loin des améliorations attendues…

Le dossier des rythmes scolaires, par son mode de « concertations », par ses renoncements à une amélioration éducative pour les uns et professionnelle et salariale pour les autres, témoignent déjà d’un rendez vous manqué d’une reconstruction de l’Ecole.

Et déjà, les grandes manœuvres ont débuté :

* L’IA et les IEN s’activent pour une mise en application rapide sur tout le département et rencontre les maires pour un passage à 4 jours ½ dès septembre 2013.

* les municipalités, qui ont finalement jusqu’au mois de mars pour se positionner, engagent le débat au sein des conseils municipaux. Certaines se sont déjà positionnées publiquement par voie de presse.

* Dans les écoles :

L’absence de concertation des enseignants, que ce soit de la part du ministère, de l’IA et bien souvent des mairies, augure mal de la prise en compte de l’avis des enseignants… Ce qui provoque légitimement inquiétudes et mécontentement : dans quelles conditions allons nous travailler l’an prochain ? Quelles seront les conditions d’accueil et d’apprentissage des élèves ? Quels seront les projets culturels péri éducatifs attendus et le lien avec les temps scolaires ?

Premier rappel

Pour réussir une « Refondation » de l’Ecole, il faudrait d’abord questionner et écouter les enseignants, professionnels de l’éducation en prise directe sur la réalité des écoles…pas sans nous, avons-nous réclamé !

Mais il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre !

Deuxième rappel

Une loi et ses décrets doivent servir l’intérêt commun et amener un mieux pour ceux à qui elle s’applique !

Dans le cas présent, y’aura-t-il du mieux pour les élèves et leurs enseignants ?

Côté élèves : une journée de classe simplement réduite d’une demi-heure avec 3 heures de plus le mercredi matin ? ….Où se trouve l’amélioration annoncée du rythme de l’élève ?

Aucun allègement dans les contenus d’enseignement ; aucun projet de re-création des Rased…

Côté enseignants : un temps de service inchangé : toujours 27 heures, mais réparti sur 9 demi journées et donc avec des frais supplémentaires (frais de déplacements, de garde…)

…. où se trouve l’amélioration des conditions de travail des enseignants ?

Côté communes : devant la réticence de nombreux maires qui ont vu les surcouts imposés par le passage à 4jours1/2, le président a été obligé d’étaler l’application de la réforme sur deux ans, montrant , s’il en était besoin, l’amateurisme et surtout la précipitation de cette décision

Où se trouvent l’équité territoriale et le devoir républicain de la même école pour tous et sur tout le territoire ?

Conclusion : pour tous les acteurs impliqués dans ce processus, il n’y a pas d’amélioration. Au contraire, ces propositions alourdissent encore le travail et la fatigue des élèves et des enseignants…

Troisième rappel et proposition :

Le SNUipp-FSU.64 a appelé tous les collègues à organiser des conseils d’écoles extraordinaires, d’y venir, en tant qu’équipe enseignante, avec des propositions , afin d’ouvrir des discussions avec les maires et les parents pour savoir ce que chaque acteur peut proposer pour améliorer les rythmes…c’est dans ce cadre collectif qu’après des conseils des maitres, notre voix de professionnels pourra être entendue et reconnue !

Mais pour cela, il faut du temps, de la réflexion, des débats et des échanges ce que ne permet pas partout le calendrier imposé par le ministre …

Si les conditions d’un « mieux » pour tous ne sont pas réunies, nous invitons les équipes à surseoir à ce projet pour septembre 2013 et proposer le report de l’application du décret sur les rythmes à la rentrée 2014.

Quatrième rappel :

Les textes : c’est le directeur qui décide de réunir un Conseil d’Ecole extraordinaire, qui en établit l’ordre du jour et qui le préside et personne, ni l’IEN, ni le maire, ne peut s’opposer à cette décision…

Des rendez-vous à venir

Le SNUipp-FSU 64 donne la parole aux enseignants en janvier.

½ journées d’information syndicale, réunions de secteur… voici d’ores et déjà les premiers rendez-vous.

Consultez notre site internet pour connaître les autres RDV.

Ecoles de la circonscription d’Oloron, le mardi15 janvier à17h30 à l’école Saint Cricq à Oloron.

Ecoles de la ville de Pau, le mardi 22 janvier à 17 h 30 à l’école Lapuyade

 

10 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 64 66 rue Montpensier, 64 000 Pau Tel : 05 59 80 28 27 - Fax : 05 59 80 67 50 Email : snuipp64
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques, tous droits réservés.