www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques

Navigation

Vous êtes actuellement : CHSCT 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Dans la même rubrique

3 avril 2018

Déclaration liminaire de la FSU au CHSCT du 29 mars 2018

Ce CHSCTD se réunit alors que les diverses mesures annoncées ou déjà mises en œuvre par le ministre de l’EN vont aboutir à un bouleversement en profondeur du système scolaire, sans que soit envisagé leur impact sur les métiers et les conditions de travail.

• La tenue des assises de la maternelle laisse présager la perte de sa spécificité et fait planer le doute sur son avenir. • La réforme du baccalauréat bouleverse le lycée. • La mise en place de la plate-forme parcours-sup instaure, de fait, la sélection généralisée dans l’accès au supérieur. • L’incertitude règne quant à l’avenir de la filière technologique du lycée, remise en cause par la réforme de la formation professionnelle et la mise en concurrence de la formation professionnelle initiale sous statut scolaire avec l’ apprentissage. • Les CIO seraient transférés aux régions à partir de la rentrée prochaine,

Par ailleurs, ce CHSCTD se réunit alors que M. Darmanin vient d’ouvrir le premier des 4 chantiers censés « refonder le contrat social avec les agents publics ».

En guise de modernisation du dialogue social, la Direction Générale de l’Administration et de la Fonction Publique semble vouloir copier le nouveau Comité Social et Économique du privé en envisageant la création d’une nouvelle instance issue de la fusion des CT et des CHSCT.

Pourtant, tous les sujets traités par notre CHSCTD témoignent de l’impérieuse nécessité de conserver une instance de dialogue spécifique, consacrée à la santé, à la sécurité et aux conditions de travail.

Ces sujets ne supporteraient pas leur dilution dans une instance fourre-tout, alors même que la prévention des risques psychosociaux relève d’une priorité nationale, que le dossier amiante nécessite un travail suivi, à tous les niveaux, au vu de la complexité d’une telle problématique ou que les répercussions sur la santé des personnels de l’accueil d’élèves au comportement perturbateur deviennent de plus en plus visibles.

Sur ce dernier point, la présentation du guide méthodologique en matière de prévention des risques professionnels et d’accompagnement des personnels confrontés à des situations difficiles avec des élèves à besoins éducatifs particuliers ou des élèves perturbateurs est bien l’aboutissement d’un travail positif de construction concertée des outils de prévention des risques professionnels visant à apporter des solutions à un problème grave mis en lumière par les représentants des personnels au CHSCT.

Il est donc clair que les CHSCT jouent un rôle d’alerte irremplaçable auprès de l’employeur quant à la santé et à la sécurité des personnels, à partir des remontées de terrain.

Le mal-être au travail, le syndrome d’épuisement professionnel et les cas de suicides sont des révélateurs d’une indéniable dégradation des conditions de travail dans la fonction publique, source elle-même de la dégradation du Service Public.

La précarisation des personnels par recours au contrat et l’empilement de réformes qui remettent en cause leur expertise professionnelle ont des répercussions catastrophiques a la fois sur leur santé et sur la qualité du service rendu.

A ce titre, et contrairement à ce que semblent parfois penser les autorités hiérarchiques, l’action du CHSCT, qui ne craint pas d’interroger le travail réel et son organisation dans un but de prévention des risques et d’amélioration des conditions de travail, participe à l’amélioration du Service Public.

A l’évidence, la légitimité de cette instance dans l’analyse des conditions de travail, dans la recherche de solutions aux situations qui affectent la santé des personnels comme dans la réflexion sur la prévention des risques est incontestable.

Il est indispensable que tous les acteurs s’attachent à la faire vivre et apportent tout leur concours à son fonctionnement.

Les personnels, qui attendent de leur hiérarchie une implication sans faille dans la prévention des risques liés à leur activité professionnelle, ne comprendrait pas qu’il en soit autrement.

 

11 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 64 66 rue Montpensier, 64 000 Pau Tel : 05 59 80 28 27 - Fax : 05 59 80 67 50 Email : snuipp64
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques, tous droits réservés.