www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques

Navigation

Vous êtes actuellement : Carrière et infos administratives  / Opérations administratives 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints

24 mars 2020

Mouvement 2020 : quelle régression !

Mouvement 2020 Vous pensiez avoir touché le fond en 2019 ? Ils ont fait pire !

L’administration vient de publier les instructions permanentes du mouvement 2020. Quelques changements sont à noter et pas des moindres :


- Fin de l’AGS au profit de l’ANF : Ancienneté de Fonction en tant qu’enseignant dans le 1er degré !

C’est une inacceptable régression pour toute la profession ! Certain·e·s collègues arrivant du 2nd degré ou d’autres secteurs de l’Éducation Nationale verront leur barème baisser ! A l’heure où le Ministère nous parle de mobilité, créer une césure au sein du corps enseignant est incompréhensible.
- 10 vœux larges obligatoires pour les personnels à titre provisoire !

Pour les collègues à titre provisoire, dont la participation au mouvement est obligatoire, le nombre de vœux larges à formuler est désormais d’au moins 10 ! Les vœux larges ? Si si, souvenez-vous ! Ce sont ces vœux regroupant un MUG (type de poste) et une ZID (Zone Infra-Départementale). Avec ces vœux-là, vous pouvez être affecté·e sur un poste ou une école que vous n’avez pas demandé spécifiquement.

Pour les collègues ayant fait une partie de leur carrière en dehors du 1er degré et non-titulaires de leur poste, c’est la double peine !

En prime, seuls les recours en cas de maintien sur poste d’origine et pour affectation sur un poste non demandé ne seront acceptés. Impossible donc de refuser un poste obtenu sur un vœu large.

L’administration menace les collègues à titre provisoire : si vous ne saisissez pas au moins 10 vœux larges, vous serez affecté·e en phase d’extension et à titre définitif !

Vous avez dit bienveillance ?

Le SNUipp-FSU 64 s’indigne de n’avoir pas été écouté par le DASEN. Lors de la seule rencontre prévue avec l’administration, l’ensemble des organisations syndicales s’est opposé à ces changements. Nous avons d’ailleurs réussi à faire baisser le seuil de vœux larges obligatoires de 20 à 10, mais c’est loin d’être une victoire...

Nous avons réussi à faire réintroduire dans les éléments du barème des bonifications qui avaient disparu (poste français binômés, langues régionales, exercice en UPS), ou encore la prise en compte des communes limitrophes pour les rapprochements de conjoint (si la commune d’exercice du conjoint ne comprend pas d’école).

Sur le reste, l’Administration est passée en force, se cachant derrière les fameuses Lignes Directrices de Gestion (LDG) ! "C’est une mesure académique" nous a-t-on dit. Mais lorsqu’on compare avec les autres départements de l’académie, le 64 est le seul à avoir un nombre de vœux larges aussi important (5 pour la Gironde), de plus certains départements ont conservé l’AGS complet !

L’administration s’enorgueillit du dialogue qu’elle prétend maintenir avec les organisations syndicales. Dans ce cas, pourquoi n’avons nous été informé de ces décisions que le jour de la publication des instructions ? Pourquoi notre demande intersyndicale d’audience sur ce point est-elle restée sans réponse ?

Quoiqu’il en soit, toutes et tous les délégué.es du SNUipp-FSU 64 seront à vos côtés pour vous accompagner au mieux, malgré la casse du paritarisme en cours depuis un an.

 

45 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 64 66 rue Montpensier, 64 000 Pau Tel : 05 59 80 28 27 - Fax : 05 59 80 67 50 Email : snuipp64
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques, tous droits réservés.