www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques

Navigation

Vous êtes actuellement : La vie du SNUipp-FSU 64  / Les Kisaitous  / Les Kisaitou 2020-2021 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 novembre 2020

Grève du 10 novembre : et après ?

à un ministre qui met en péril l’école, grève d’avertissement le mardi 10 novembre
Devant l’urgence de maintenir les écoles ouvertes, face à un ministre qui les met en péril, le SNUipp-FSU et 5 autres organisations syndicales ont appelé les personnels de l’Education Nationale à une première grève d’avertissement aujourd’hui ,mardi 10 novembre.

Grève d’avertissement : Message reçu ?

Nous étions plus d’une centaine ce mardi matin devant la DSDEN 64 pour exprimer notre colère, de la maternelle à la terminale. Des collègues sont venu·es témoigner des conditions surréalistes de cette rentrée scolaire : protocole dit « renforcé » mais inapplicable, manque d’enseignant·es (notamment de remplaçant·es), conditions de travail épuisantes pour tous les personnels du primaire comme du secondaire, pour les AESH, pour les directrices et directeurs d’école.

Nous manquions déjà de moyens avant la crise sanitaire. La Covid-19 exacerbe les failles que nous dénonçons depuis des années :
- Une organisation de l’école qui repose trop sur les épaules des directrices et directeurs d’école ;
- Un manque cruel de personnels ;
- Des injonctions contradictoires, incohérentes et précipitées ;
- Un ministre méprisant et autoritaire, qui renvoie aux écoles la responsabilité d’un protocole inapplicable ;
- Une déconsidération professionnelle des enseignant·es ;

Le service public d’éducation est en butte à l’action délétère d’un Ministre et d’un virus. Il est urgent de trouver un remède à l’un comme à l’autre. L’article de la République des Pyrénées L’article de Sud Ouest

Quelles suites à donner au mouvement ?

L’appel tardif à la grève et l’organisation précipitée de cette journée d’action n’a pas permis une participation massive des personnels. Néanmoins, nous savons que les revendications exprimées aujourd’hui sont partagées par une part importante de la profession.

Dans l’optique d’une prochaine journée d’action, nous vous invitons dès à présent à interpeller les parents d’élèves de vos écoles, car nos revendications doivent aussi être les leurs : pas de classes surchargées, pas de journées non-remplacées...

Voici quelques propositions d’affiches que vous pouvez tout à fait modifier et vous approprier pour alerter l’ensemble des membres de la communauté éducative :

Pour maintenir les écoles ouvertes, il nous faut des moyens effectifs allégés dans les écoles, remplaçant·es en nombre suffisant...

Nous mettons à disposition une banque d’outils pour vous mobiliser pour cette journée d’action et pour les suivantes :

- un modèle de motion de conseil des maitre·sses :
Zip - 12 ko
Motion de conseil des maitres

- un modèle de motion de conseil d’école :

Zip - 12.1 ko
Motion de conseil d’école

- un modèle de courrier à adresse à la hiérarchie (Ministre, Rectrice, DASEN) :

Word - 32 ko
Courrier DASEN, RECTRICE et MINISTRE 10 novembre 2020

 

29 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 64 66 rue Montpensier, 64 000 Pau Tel : 05 59 80 28 27 - Fax : 05 59 80 67 50 Email : snuipp64
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques, tous droits réservés.