www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques

Navigation

Vous êtes actuellement : AVS, EVS 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
21 octobre 2021

Mobilisation des AESH du 19 octobre

Ce mardi 19 octobre, une journée nationale de mobilisation était organisée à l’appel des organisations syndicales CGT, FO, Solidaires et FSU dans le département, pour soutenir les AESH dans leur lutte.

En 20 ans, nous sommes passés d’un millier de personnes recrutées par de simples associations de parents d’élèves en situation de handicap à maintenant plus de 120 000 en France.

Pour autant, leur statut n’est toujours pas créé, elles et ils sont payé.es si peu que le gouvernement est obligé de réévaluer leur grille salariale régulièrement pour qu’elle ne se fasse pas rattraper par le SMIC. Les miettes lâchées pour la rentrée 2021 sont bien loin d’être suffisantes pour satisfaire les revendications des AESH. Elles et ils doivent pouvoir exercer leur métier à temps complet avec un salaire aligné sur celui de la catégorie B de la Fonction Publique. Cela nécessite de l’argent, ce qui tombe bien puisque M. Blanquer rend depuis deux ans des centaines de millions d’euros de son budget au gouvernement en fin d’année.

Les conditions de travail épuisantes dans les classes ne sont malheureusement pas l’apanages des enseignant.es puisque les AESH prennent de plein fouet les effets d’une inclusion scolaire sans moyens supplémentaires. Les Pôles Inclusifs d’Accompagnement Localisés, censés améliorer les conditions de travail des AESH en facilitant leur répartition localement, a finalement rempli l’objectif réel qu’il devait accomplir : réduire les coûts. Les politiques néolibérales qui mettent à mal l’école impactent aussi les élèves en situation de handicap qui, avec la mutualisation des heures effectuées par les AESH, se retrouvent accompagné.es par des AESH coupé.es en deux ou en trois.

La formation, à laquelle toute personne accompagnant des personnes en situation de handicap devrait bénéficier, est quasi-inexistante pour les AESH. Quelques heures en début de carrière suffisent visiblement aux yeux du gouvernement pour accompagner tour à tour élèves autistes, sourd.es, hyperactif.ves, TDH, à mobilité réduite, et encore bien d’autres handicaps auxquels se retrouvent confronté.es les enseignan.tes.

Enfin, toutes ces avancées ne pourront se concrétiser que si les AESH sont reconnu.es comme des agents de la Fonction Publique, ce qui passe par la création d’un statut de la Fonction Publique, qui ne nécessite pas l’accumulation (illégale) des CDD (6 ans) pour être CDIsé.e.

Les AESH réuni.es en assemblées générales ce matin à Pau et à Bayonne, avant les rassemblements organisés devant la DSDEN 64 et la sous-préfecture de Bayonne, ont décidé de s’organiser collectivement à l’échelle du département pour agir lors de mobilisations futures.

Pau, le 19 octobre 2021

 

108 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 64 66 rue Montpensier, 64 000 Pau Tel : 05 59 80 28 27 - Fax : 05 59 80 67 50 Email : snuipp64
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques, tous droits réservés.