www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques

Navigation

Vous êtes actuellement : AVS, EVS 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 mars 2007

Auxiliaire de Vie Scolaire : compte-rendu de l’entrevue avec l’Administration

Entrevue du 12 mars

Compte-rendu de l’entrevue avec l’administration du 12 mars 2007

Présents(Administration) : Mr Bouteiller( Inspecteur d’Académie adjoint), Mme Cabau( gestion administrative), Mme Teuma( gestion financière), Mr Bayle (coordonnateur)

Présents( Comité) : Emilie Douet (AVS), Patrice Lagourgue (EVS), Jacques Decorsière (SNES), Georges Belles (SNUIPP), Jean-Philippe Crabe ( CNT-AIT), Fabienne Rousseau (SE)

Après plusieurs demandes, le Comité Précaires de l’Education nationale du 64 a été reçu le 12 mars 2007 à l’Inspection Académique pour évoquer les points suivants :

1) barème d’affectations pour les AVS

2) renouvellement des contrats AVS et EVS

3) formations AVS et EVS

4) Situations problématiques individuelles : professeurs contractuels et chômeurs de l’Education

1) Barème d’affectations

L’inspecteur d’Académie n’est pas favorable à l’institutionnalisation d’un barème qui nécessiterait l’instauration de commissions paritaires. En revanche, il retient l’idée de critères d’affectations. Nous décidons alors ensemble des conditions :
  Vœux à formuler dans un ordre prioritaire sur la fiche de vœux (quotité, niveau d’intervention :primaire, collège..., proximité du domicile) en sachant qu’un accompagnement en primaire sera à ¾ temps
  Critères d’affectations en fonction de : l’ancienneté(1pt/an), le nombre d’enfants à charge(1pt/enfant), une formation en cours (1pt)

Nous devons recontacter l’administration lors de la deuxième quinzaine de juin puis en juillet pour vérifier les affectations.

2) Renouvellement des contrats

Les contrats des AVS sont de trois ans renouvelables une fois. Tous les AVS iront au bout de leur contrat en cours. Les AVS dont le premier contrat de trois ans prend fin cette année bénéficieront de trois ans supplémentaires. ( pas de changement de statut prévu pour l’instant : loi d’avril 2003).

En revanche, les contrats des EVS se terminent au plus tard fin août 2007 et personne ne sait vraiment quel sera l’avenir de ces contrats (cela dépend entre autres des résultats des élections).

3) Formations AVS et EVS

Les analyses de pratiques ne seront finalement pas proposées à tous les AVS en raison d’un choix budgétaire. Seuls les AVS et les EVS en première année de pratique pourront participer à ces formations. Pour les AVS, ces analyses seront obligatoires alors que les EVS ne seront pas tenus d’y participer du fait, entre autres, qu’ils n’auront pas de remboursement des frais de déplacement. Tous les EVS ne participeront donc pas à ces formations et les places restantes seront proposées aux autres AVS ( Mr Bayle leur fera très bientôt parvenir un courrier).

Pour les formations d’approfondissement qui ont lieu à l’ITS, nous avons demandé à ce que l’ITS fasse un éventuel rabais sur les frais d’inscription des AVS au concours des métiers du social .

En ce qui concerne une préparation au CRPE dans le cadre de la formation, nous avons eu confirmation de ce qui avait été dit à Salies : cela est impossible car ce type de formation ne concerne pas les métiers du social et seule une formation à ces métiers est envisageable ( voir la circulaire concernant le statut des AVS). Pourtant, d’autres départements ont mis en place cette préparation, l’administration n’a pas trop su quoi nous répondre …

Enfin, on a appris que certains départements travaillaient sur un cahier des charges concernant la VAE .Actuellement, l’expérience des AVS ne compte quasiment pour rien dans la formation aux métiers du social. C’est pourquoi, l’administration préfère proposer une formation à la préparation des concours.

4) Situations problématiques individuelles

Nous avons évoqué l’injustice qui a été faite à deux collègues contractuels en histoire/géographie. Ces deux personnes sont premier et deuxième au barème des affectations des professeurs non-titulaires. Ils ont fait deux vœux : en histoire/géo ( collège et lycée) et en lettres/histoire ( Lycée professionnel). Pourtant, ils ne sont inscrits que sur la liste Histoire/géo au niveau du rectorat et l’on sait que des postes ont été pourvus en lettres/histoire dans le département. Il y a donc une erreur du rectorat qui s’obstine bizarrement à ne pas répondre aux courriers du Comité. Une des personnes est donc sans emploi depuis la rentrée de septembre alors que l’autre personne est assistant d’éducation dans un collège… L’IA adjoint nous a proposé de refaire un courrier adressé au rectorat et à l’Inspecteur d’Académie afin que ce dernier appuie nos demandes : explications de l’administration, éventuelles réparations et que surtout l’année prochaine ils puissent être effectivement prioritaires comme ils auraient du l’être cette année.

Pour finir, nous avons échangé sur le problème des chômeurs qui sortent de l’Education Nationale ( anciens surveillants, anciens profs non titulaires...) et qui ne bénéficient d’aucune aide à la formation à l’issu de leur contrat ( contrairement aux chômeurs du privé qui peuvent obtenir le PARE). Il y a apparemment un vide juridique… Nous avons évoqué le problème d’une collègue au chômage qui demandait à obtenir une aide pour pouvoir financer sa préparation au CAPES par le CNED ( environ 600 euros) et qui n’a, jusqu’à aujourd’hui, essuyé que des refus. Nous avons appris que certaines personnes avaient pu toucher pendant leur période de chômage des aides à la formation provenant de l’Education Nationale (intervenants en langue, AVS en formation d’Educatrice spécialisée). Un contact nous a été donné au niveau de l’Inspection Académique pour un nouveau recours. Pour l’Administration, ce genre de demande peut passer en aide exceptionnelle, c’est pourquoi, il nous a demandé de refaire un courrier adressé à L’inspecteur d’Académie pour étudier de nouveau la situation.

Rédigé par Emilie Douet pour le Comité Comite.precaires64@laposte.net Avsdu64@yahoo.fr

La prochaine réunion du comité aura lieu le mercredi 04 avril à 15h au Complexe de la République à Pau.

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 64 66 rue Montpensier, 64 000 Pau Tel : 05 59 80 28 27 - Fax : 05 59 80 67 50 Email : snuipp64
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques, tous droits réservés.