www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques

Navigation

Vous êtes actuellement : La vie du SNUipp-FSU 64  / Le SNUipp-FSU en congrès, en conseil national 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 juin 2007

Agir et réagir ! Intervention de la section du SNUipp-FSU 64 au congrès national du SNUipp-FSU

Nevers, le 05 juin 2007

Intervention de la section du SNUipp-FSU 64

congrès national du SNUipp-FSU

Nevers, le 05 juin 2007

Agir et réagir !

Depuis quelques années, l’ultralibéralisme a porté des attaques sans précédent aux Services Publics et aux solidarités.

- Casse des Services Publics ( Education, énergie, transport, emploi…) avec comme leviers essentiels les baisses budgétaires, le non renouvellement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite et le recours massif à la précarité

- Casse des solidarités (retraites, sécurité sociale...)
- Casse du code du travail (CNE et CPE…)
- stigmatisations et fichage des populations les plus fragilisées (demandeurs d’emplois, bénéficiaires de minimas sociaux, sans papiers) avec les lois de prévention de la délinquance
- répressions des mouvements sociaux (lycéens, syndicaux, associatifs)

Qui aurait pu être assez naïf pour croire que l’éducation, l’école, seraient épargnées par ces attaques ?

L’idéologie de casse de l’Ecole, sous-tendue par le renoncement de la réussite de tous n’est pas conjoncturelle mais délibérée et programmée.

Depuis 5 ans, les principes, les valeurs, les missions de l’école publique, laïque, obligatoire et gratuite, n’ont jamais été autant remis en question.

- les moyens : postes, précarité (incise départementale), la maternelle, l’ASH et la loi sur le handicap, les ZEP, la direction d’école (grève et EPEP), le remplacement, la formation initiale et continue….
- les injonctions pédago (lecture, grammaire, calcul,.) le socle commun à l’ « égalité des chances », le PPRE
- le fichage, base élève avec les lois de prévention de la délinquance
- laïcité : financement du privé…

Oui, le loup ultralibéral est dans la bergerie des solidarités. Il ne faut pas que les défaites électorales des uns se transforment en défaites sociales des autres.

Alors, quelles orientations pour le SNUipp-FSU ?

- Le SNUipp doit poursuivre et amplifier son travail d’analyse des attaques, de leur cohérence et leur globalité avec deux dossiers emblématiques actuellement : l’IUFM (cahier des charges et transfert des IUFM aux universités) et la précarité
- Le SNUipp-FSU doit construire des rapports de force à la hauteur des attaques en restant attentif à ne pas apporter que des réponses sectorielles (direction, ISSR…)
- Les déclarations de Darcos nous imposent de rester vigilant au risque de voir une coupure entre le premier et le second degré
- Le SNUipp-FSU doit engager encore plus loin la réflexion su les champs qui dépassent son secteur de syndicalisation (l’école et ses personnels) : Services Publics, Solidarités, OGM…

Devant des modifications structurelles sans précédent, le SNUipp-FSU, se doit d’être un syndicat de travailleurs et de salariés avant d’être un syndicat d’enseignants des écoles.

Il doit, avec la FSU, proposer des campagnes collectives, dynamiques et ambitieuses en retournant dans les écoles auprès des collègues, pour porter haut ses mandats et construire les mobilisations et le rapports de force indispensables.

Les défaites électorales des uns ne doivent pas se transformer en défaites sociales des autres.

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 64 66 rue Montpensier, 64 000 Pau Tel : 05 59 80 28 27 - Fax : 05 59 80 67 50 Email : snuipp64
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques, tous droits réservés.