www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques

Navigation

Vous êtes actuellement : Carrière et infos administratives  / Salaires, traitements, indemnités et pouvoir d’achat 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 juin 2007

Détaxation des heures supplémentaires

communiqué de presse CGT, CFDT, CGC ; juin 2007

La détaxation des heures supplémentaires, que le gouvernement veut instaurer au 1er octobre, fait contre elle l’unanimité syndicale.

Heures supplémentaires : communiqué commun Cfdt, Cfe-Cgc et Cgt

Les confédérations syndicales de salariés CFDT, CFE-CGC, CGT se prononcent contre le projet de loi prévoyant la défiscalisation des heures supplémentaires et des allègements de cotisations sociales. Ces mesures, qui peuvent paraître séduisantes pour certains salariés représentent un coût de plusieurs milliards d’euros qui sera supporté par l’ensemble de la collectivité. Elles vont accroître les inégalités et ne garantissent pas de retombées positives pour l’emploi.

Certes une partie des salariés va bénéficier d’une augmentation du pouvoir d’achat. En revanche, ce ne sera pas le cas pour la majorité d’entre eux, l’activité de leur entreprise ne permettant pas la réalisation d’heures supplémentaires. De plus pour les bénéficiaires, les dispositions sont inégalitaires notamment entre les temps pleins, les temps partiels et les salariés au forfait jour. La réduction d’impôt sur le revenu ne bénéficiera pas aux salariés non imposables. Enfin, les lourdes conséquences en matière d’organisation du travail sont largement ignorées. La dénonciation des accords existants, la désorganisation et la remise en cause de la qualité du travail sont autant de risques prévisibles. Pour toutes ces raisons, les organisations syndicales CFDT, CFE-CGC, CGT voteront contre ce projet de loi lors de la consultation des conseils d’administrations des caisses de sécurité sociales et tiennent à exprimer leur mécontentement quant à la manière dont les confédérations ont été consultées


La CGT, la CFDT et la CFE-CGC ont publié jeudi un communiqué commun pour dénoncer « des mesures, qui peuvent paraître séduisantes pour certains salariés », mais qui « vont accroître les inégalités et ne garantissent pas de retombées positives pour l’emploi ».

Pour FO, « les employeurs [...] vont voir une fois de plus baisser la masse salariale prise en charge par le contribuable sans que pour autant l’effet sur l’emploi soit avéré ». La CFTC n’est pas convaincue par une mesure « qui privilégie les salariés ayant déjà un emploi stable au détriment des chômeurs et des précaires ». « Les employeurs auront tout intérêt à ne pas embaucher », rappelle de son côté l’Unsa. Les syndicats ont aussi l’impression d’être mis devant le fait accompli. La CFTC parle de « concertation bâclée ». La CGT, la CFDT, la CGC et FO ont déjà annoncé qu’elles voteraient contre le projet quand il sera soumis aux conseils d’administration des caisses de Sécurité sociale. Une protestation toute symbolique.

 

12 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 64 66 rue Montpensier, 64 000 Pau Tel : 05 59 80 28 27 - Fax : 05 59 80 67 50 Email : snuipp64
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques, tous droits réservés.