www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques

Navigation

Vous êtes actuellement : RIS, stages, réunions de secteur  / 1/2 journées d’info syndicale 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
18 septembre 2008

URGENT : 1/2 journées d’info syndicale du SNUipp-FSU 64 (10 octobre à Pau, 14 octobre à Bayonne)

Modalités de participation (attention aux délais de rigueur : information transmise à l’IEN une semaine avant)

Nom et prénom Fonction et poste Adresse école

à M. l’Inspecteur d’Académie s/c de M. l’IEN de .............

Monsieur l’Inpecteur d’Académie, S/c de Monsieur l’Inspecteur de ....

Je soussigné(e) de l’école de .... ai l’honneur de vous informer que je participerai à la demi-journée d’information syndicale organisée par le SNUipp-FSU.64, le ............... de .........à.........

Nom/prénom/ signature

Modèle de lettre aux parents :

Madame, Monsieur, Les textes relatifs à l’exercice du droit syndical (décret du 28/05/82) prévoient l’heure d’information sur le temps de travail. Pour les instituteurs, ce droit prend la forme de demi-journées par an. Une de ces réunions aura lieu le ... après midi. Je ne serai donc pas en classe avec votre enfant cet après-midi là. Soyez persuadés que nous utiliserons ce temps au service de notre métier et des enfants que nous accueillons tous les jours.


(60 heures, effectifs exponentiels, droit d’accueil, nouveaux programmes, RASED, autoritarisme & mépris...)

UNE RENTREE REUSSIE", pour qui ?

Pour s’informer, en débattre, construire collectivement des résistances réunions d’informations syndicales ouvertes à tous

 le vendredi 10 octobre (PAU) et le mardi 14 octobre (BAYONNE)  à 14H00

Jamais une rentrée ne se sera présentée sous des aspects aussi inquiétants !

Beaucoup d’équipes enseignantes cherchent encore leurs marques, se demandant comment faire face aux demandes appuyées de l’administration et comment appliquer des réformes qu’ils ont combattu, qu’ils jugent, en toute conscience professionnelle, inadaptées voire dangereuses !   Après avoir consulté la profession, Le SNUipp-FSU a refusé de signer le protocole sur la mise en place des 60 heures d’aides personnalisées. En juin dernier, le SNuipp64 organisait des demi- journées d’informations syndicales pour débattre avec les collègues des moyens de résistance dans le département face aux réformes régressives qui attaquent la profession.

Ensemble, après avoir réfléchi aux diverses positions possibles (boycott, application, détournement...) nous avions décidé :

- de ne pas stigmatiser les élèves en difficulté différencier le temps scolaire des élèves (tous profiteront des heures de "soutien », chacun son tour)

- de profiter de la possibilité de groupes réduits pour mettre en place des travaux que nous ne pouvons plus mettre en place dans nos classes suite aux montées d’effectifs (langage, recherche mathématiques scientifiques, expression, méthodologie... des domaines où on peut estimer que tous les enfants sont en difficulté !)

- de mutualiser les projets, à mettre en ligne sur le site pour aider chacun dans la construction du sien, pour combattre le sentiment d’isolement possible. (document à remplir sur le site)   Un mois après la rentrée, le SNuipp-FSU 64 souhaite faire un point avec les collègues. Beaucoup de questions se posent déjà (si l’IEN nous exige un temps de pause entre 16H30 et 16H45, avant la demi-heure de soutien, qui est responsable des enfants puisque ce temps n’est pas comptabilisé dans nos horaires ? Si nous sommes présents pour le soutien mais qu’aucun enfant n’est présent, décompte nous ces heures ? Si les parents veulent tous que leur enfant soit pris en charge ?....), les inquiétudes, les angoisses persistent : le mépris pour les RASED, l’école maternelle ne sont pas bons signe dans un contexte de suppressions budgétaires inégalités...La nécessité de continuer à informer, expliquer, convaincre, résister s’impose. Comment réussir le 19 octobre ? Quelles actions mettre en œuvre au- delà ?   Suite au CTPD de rentrée, nous avons découvert des effectifs inadmissibles, que l’administration n’a pas daigné prendre en compte pour des mesures. Nous appelons les collègues à ne pas jouer le jeu de la fatalité, des effectifs à plus de 25 par classe c’est inacceptable, en élémentaire comme en maternelle. L’administration se disant dans l’incapacité de nous fournir les effectifs de chaque école du département, le SNUipp-FSU appelle les écoles concernées par des effectifs au dessus de ce seuil à nous les communiquer (enquête sur site). De même, plusieurs collègues de maternelle, engagée pour la scolarisation des plus jeunes, se retrouvent dans l’incapacité de les accueillir pour cause d’effectifs indécents. Le SNUipp s’adresse au SE pour relancer une enquête unitaire à ce sujet.     C’est afin de discuter de cette rentrée si "réussie", de prendre ensemble des positions de lutte que le SNUipp-FSU 64 invite tous les collègues une demi-journée d’information. Elle est de droit syndiqués au SNUipp ou pas.

Deux dates vous sont proposées :
- Pau : le vendredi 10 octobre à 14H00 complexe de la république
- Bayonne : le mardi 14 octobre à 14H00 bourse du travail

 

10 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 64 66 rue Montpensier, 64 000 Pau Tel : 05 59 80 28 27 - Fax : 05 59 80 67 50 Email : snuipp64
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques, tous droits réservés.