www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques

Navigation

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Pédago : Lecture, grammaire, programmes... 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
27 août 2018

Ajustements des programmes pour la rentrée 2018

Ajustements des programmes :

une réécriture guidée par les partis-pris d’un ministre

Passage en force

Des ajustements des programmes 2016 proposés par le Conseil Supérieur des Programmes (CSP) entrent en vigueur à la rentrée 2018, malgré leur rejet unanime par le Conseil Supérieur de l’Education en juillet 2018 (pas de consultation des enseignants et de leurs représentants, pas de réunion du comité de suivi des programmes, pas d’évaluations des programmes de 2016). Ces ajustements doivent être prochainement prolongés par des repères annuels produits unilatéralement par la DGESCO, modifications des programmes, outil de travail des enseignants, après la sortie des classes, affichent un mépris certain pour les personnels enseignants.

Une véritable réécriture

Consacrés aux fondamentaux « lire, écrire, compter, respecter autrui », les nouveaux textes se conforment aux convictions martelées dans la presse par un Ministre d’abord préoccupé par le détricotage de la loi de refondation de 2013. De fait, les ajustements sont une véritable réécriture qui marque d’abord une rupture avec le principe de progressivité des apprentissages au sein des cycles. Une autre logique s’impose qui délaisse une démarche pédagogique intégratrice où les compétences sont mises en cohérence dans un projet porteur de sens, au profit d’enseignements segmentés fondés sur l’entraînement, la procédure de procédures à automatiser, comme un retour aux programmes de 2008 sanctionnés par les évaluations PIRLS ? L’Éducation Morale et Civique est bouleversée : les compétences n’y sont plus acquises à travers l’expérience de situations vécues par les élèves, mais assimilées à des notions, dispensées par un enseignement magistral directif. Les règles de vie collective sont d’abord à respecter (61 occurrences en 18 pages…), avant d’être comprises. Les futurs citoyens sont ainsi clairement invités à appliquer la loi plutôt qu’à participer à son élaboration…. Plusieurs amendements des programmes sont emblématiques des partis-pris ministériels : en lecture, insistance sur la maîtrise du code et la fluidité supposée permettre en soi l’accès à la compréhension ; en cycle 3, suppression du prédicat et retour de notions grammaticales traditionnelles (COD/COI/compléments circonstanciels), entièreté du paradigme du passé simple, minoration de la production d’écrits rebaptisée écriture, au profit de l’étude de la langue. En mathématiques, pas de révolution majeure dans la continuité du rapport Villani, mais des repères annuels déjà mis à disposition pour le CP dont certains attendus irréalistes ne manqueront pas de provoquer des situations d’échec artificielles.

Inverser la vapeur

Pour le SNUipp-FSU, le cadre de référence des enseignements doit rester celui des programmes 2016, élaborés à l’issue d’une longue concertation et votés à l’unanimité par la communauté éducative. Si des évolutions sont souhaitables, en particulier des simplifications ou des corrections de formules jargonnantes, pour améliorer leur lisibilité et les rendre plus opérationnels, ces aménagements doivent se fonder sur les remontées des besoins exprimés par les équipes pédagogiques. Tout le contraire du pilotage vertical exercé par l’actuel ministère.

Voir les "évolutions de programme" sur Eduscol

 

12 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 64 66 rue Montpensier, 64 000 Pau Tel : 05 59 80 28 27 - Fax : 05 59 80 67 50 Email : snuipp64
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 64 - Pyrénées-Atlantiques, tous droits réservés.